AHHHHHH, ZAHIA …

Classé dans : Accueil | 0

Y’en a qui sont fortes !

Non contente d’être à l’origine des ennuis judiciaires (justifiés) qu’ont certains joueurs de feu l’équipe de France de football d’Afrique du Sud avec qui elle aurait eu des rapports sexuels ‘tarifés », alors qu’elle était mineure, la plus bimbo des bimbos a décidé de déposer deux marques : Zahia®, et Pretty Zahia®.

Elle ne souhaiterait pas que son nom soit utilisé par d’autres, dans un but lucratif et commercial. En résumé, elle accepte que sa plastique soit livrée dans la presse people, mais pas qu’on utilise son nom. Faut pas déconner tout de même !

Les cosmétiques, les aliments diététiques, les meubles, les boissons alcoolisées et les vêtements sont couverts par ce dépôt. Ah la grande classe, quand ca vous tient …

b31c607a37a927665fc537b59fbbc075_13-1

Heureusement, Paris Match reste un grand journal d’information et d’investigation, et nous révèle qu’en fait, elle était le cadeau d’anniversaire de Ribery. On est rassuré. Quand je vous dis que c’est la grande classe.

zahia-dehar-paris-match-03

Ce qui est plus rigolo, c’est qu’entre fin Juin et début Juillet, une personne se faisant appeler Frédéric Michalak du nom de l’ouvreur de Toulouse et de l »équipe de France, flairant le bon coup commercial, a déposé les noms Zahia® et Zaya®.

En réalité, le vrai Frédéric Michalak a démenti s’être « payé » Zahia. Mais il n’en reste pas moins que celui qui s’est fait passer pour lui a malgré tout payé 400 Euros (200 par marque) pour « déposer » Zahia !

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.

Laisser un commentaire