L’IMPERTINENCE CONSTRUCTIVE.

Notre comportement est empli de réactions évidentes, prévisibles, «inscrites» qui résultent de raisonnements quasi automatiques, réflexes appris par répétitions. Nos croyances et ce que l’on nous a enseigné structurent notre pensée depuis notre enfance, cristallisant sous l’effet de l’habitude jusqu’à devenir une seconde nature : c’est ainsi qu’un esprit se sclérose, et préfère la confortable inertie du préjugé au risque progressiste de l’inconnu. Penser différemment, c’est oser être différent, affirmer notre identité face à celle de nos voisins, nos amis, nos politiques. La vérité n’est pas immuable, elle bouge, évolue, avance. Et même si les prises de positions en rupture ouvrent souvent devant nous des espaces qui font peur, dès qu’on les a osées, elles libèrent.

Tous autour de vous regardent le doigt du Sage ? Osez regarder ce que le doigt pointait, c’est peut être là que se trouve ce sur quoi le Sage souhaitait attirer votre attention.

Soyez disruptifs – le terme est à la mode -, provocants, transgressifs, iconoclastes. Les icônes n’existent que pour être contestées. Seules les Lois régissant notre espace de vie commun doivent être respectées car elles ordonnent la société dans laquelle nous vivons ensembles. Les vérités qui voudraient enfermer notre pensée limitent notre liberté de conscience. Aucun postulat ne doit être accepté comme tel. Il n’y a que l’expression empirique de notre raison et de nos expériences existentielles pour construire nos convictions en dehors de toute forme de dogme.

Contredire son chef, affirmer l’inutilité d’une réunion ou d’une prise de position convenue puis proposer des alternatives nous rend constructif. Selon un principe inversant une publicité des années soixante : « Les droits ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas« . Se servir des portes d’entrée que l’on a pour défendre des positions face à ceux qui en définissent les règles porte un nom : Le lobbying. C’est un métier qui peut être parfaitement noble selon les causes que l’on défend. Pour ma part, plutôt que défendre les intérêts des grands groupes de la chimie avec les bénéfices financiers que ça aurait pu me rapporter, j’ai décidé de m’y opposer quasi bénévolement en défendant la chimie propre, la chimie verte, ce qui signifie « adapter les procédés industriels chimiques pour les rendre durables ». Je me bats contre les perturbateurs endocriniens, les nanoparticules, les rejets industriels, et bien évidement le glyphosate. C’est un engagement politique et philosophique, que tous les citoyens peuvent aussi mettre en oeuvre dans le cadre constructif de ce que l’on appelle « le contre-lobbying citoyen« . De nombreux outils qui le permettent, c’est la pensée Humaniste issue des Lumières qui nous l’impose qui affirme la valeur de l’individu plutôt que celle de l’Etat, celle de la réflexion plutôt que celle du dogme, celle du combat contre déterministe plus que de l’acceptation de l’inéluctable.

THINK OUT OF THE BOX !

Engagement politique

BLOG

HOLLANDE DÉNIGRÉ ?

Un membre du cabinet du Président de la République juge « ‘ridicule » …/… « la vague de dénigrement qui vise, dans la presse, le Président, le premier Ministre, et les ministres », selon lui, pour « doper... Pour en savoir plus