LES BELGES ONT VRAIMENT LE SENS DE L’HUMOUR !

Classé dans : Divers | 0

L’interminable feuilleton de la constitution d’un nouveau gouvernement en Belgique inspire évidemment les humoristes !

Sans entrer dans les détails sémantiques, sachez que le Roi a nommé Elio di Rupo, socialiste wallon francophone, afin de « pré-former » un gouvernement à la suite d’élections législatives remportées haut la main par Bart de Weever (nationaliste flamand neerlandophone). Dit comme ca, c’était déjà marrant !

Si j’ajoute quelques mots du vocabulaire politique belge, ca devient franchement marrant ! En effet, après les élections législative, il revient au Roi de nommer le premier Ministre. Jusque là, c’est normal. Mais, étant donné qu’en Belgique, tout est compliqué, pour en arriver là, plusieurs étapes sont souvent nécessaires. Le Roi a donc la possibilité de nommer préalablement à la constitution d’un gouvernement plusieurs personnalités qu’il charge de missions intermédiaires. Ainsi a-t-on déjà assisté dans les années passées en Belgique, à la nomination d’un démineur, d’un médiateur, d’un explorateur, mais aussi d’un facilitateur, d’un informateur …(véridique !).

Cette fois ci, Elio di Ruppo, qui rêve de devenir Premier Ministre, mais qui sent bien que le coup est foireux, n’a pas accepté le poste de formateur, qui aurait pu le conduire à donner sa démission si toutefois il ne parvenait pas à constituer un gouvernement, ce qui l’aurait affaibli politiquement parlant.

Alors, le Roi l’a nommé « pré-formateur » ! C’est gaguesque, mais réèl.

Ajoutez à cela, un nom attribué à chaque forme possible de coalition (rouge verte = socialistes et écolos, rouge-amarante = socialistes et sociaux-chrétiens, bleue-romaine = libéraux et sociaux-chrétiens, violette = libéraux et socialistes, tripartite classique = libéraux, socialistes et sociaux chrétiens, arc-en-ciel = libéraux+Socialistes+Ecolos, olivier = socialistes+sociaux-chrétiens+écolo, turquoise = libéraux et écolos) le dessins suivant prend toute sa dimension ! (en arrière plan : Elio di Rupo, le pré-formateur affublé de son habituel noeud-pap » rose !)

Le Roi, qui en a marre des démissions successives de ces gouvernements (pensez donc que le pays a connu 6 gouvernements en 6 ans, n’a qu’une seule envie : Se rendre à Antibes, pour aller profiter de son yacht à 4,6 millions d’Euros, avec Paola. Alors, le Roi consulte Paul, le Poulpe prédicateur, et en substance, lui demande : « Dis moi Paul. C’est quand que je peux partir en vacances … ? »

871NO_TEXT

Laisser un commentaire