BORLOO : FUTUR PRESIDENT DU PARTI RADICAL ?

Classé dans : Accueil | 0

Les statuts du parti ne le permettent actuellement pas, mais, devant la configuration actuelle d’un centre en pleine recomposition autour de Jean-Louis Borloo, incontestable leader du groupe centriste à l’Assemblée Nationale, mais aussi, potentiel futur candidat de droite à la mairie de Paris en 2014 : La question se pose !

D’un point de vue purement statutaire, une modification des statuts ratifiés par le Bureau national et le Comité Exécutif permettrait à Jean-Louis Borloo de briguer un troisième mandat à la tête du Parti Radical. Ca, c’est facile.

En interne, et étant donné qu’aucune personnalité ne semble faire l’unanimité au sein des futurs potentiels candidats à la présidence du parti, Jean-Louis Borloo pourrait se résoudre à présenter sa candidature. Son charisme, sa personnalité et son parcours plaidant pour lui, c’est le seul qui, actuellement, permettrait une forme de rassemblement, que la candidature de Laurent Hénart, fragilisé par une défaite imprévue aux précédentes législatives, ne permet actuellement pas.

Au delà du cas du Parti Radical, il y a le cas de la ville de Paris, où, dans l’hypothèse réaliste, d’une victoire de François Fillon à la tête de l’UMP, un vrai espace se libérerait à droite pour présenter un candidat crédible dans la capitale. Ni trop à gauche, ni trop à droite, Jean-Louis Borloo, “humaniste, écologiste …/… est la personnalité la plus en phase avec l’électorat parisien” (Yves Pozzo di Borgoo – 2011). Pour la droite, en effet, il est devenu évident qu’il faut présenter à Paris, face à Anne Hidalgo – qu’une actualité personnelle pourrait bien rattraper dans les mois à venir –  un candidat crédible, ouvert, un peu intello, un peu libéral, un peu écolo !

Enfin, d’un point de vue national, face à deux centristes en perdition (François Bayrou, Hervé Morin), un centriste qui ne soit pas mou, mais radical, capable d’affirmer les valeurs fondatrices de l’humanisme républicain et du gaullisme social (laicité, enseignement, démocratie sociale …), seul Jean-Louis Borloo semble en mesure de transformer l’essai réalisé à l’Assemblée Nationale avec la création de l’UDI, par la constitution d’une fédération centriste regroupant – enfin – ce qu’il reste du MODEM, le nouveau centre, les déçus de l’UMP, la gauche moderne, la Force Européenne Démocrate. Ce leadership est, celon Jean-Christophe Lagarde est un point qui ne fait pas débat. Tout le monde est d’accord sur ce point.
Cette formation pourrait rapidement récupérer des élus UMP, mal à l’aise dans le positionnement actuel de leur formation.

L’automne sera donc important pour Jean-Louis Borloo, à tous points de vue. Intérieur, politique, stratégique, et personnel.

________


BORLOO, Parti Radical par ATTACHEE-PRESSE13

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.

Articles récents de