Gilets jaunes, bonnets rouges et blancs bonnets !

Classé dans : Accueil, Politique | 0

Depuis 50 ans, les Français consomment un peu plus chaque année, si bien qu’aujourd’hui le volume annuel de consommation par personne est trois fois plus élevé qu’en 1960. La France est pourtant passée des Trente Glorieuses, caractérisées par le développement d’une consommation de masse, à une période beaucoup moins dynamique en termes de gains de pouvoir d’achat et de consommation à partir du milieu des années 1970. Les parts réservées à l’alimentation et à l’habillement se sont réduites au profit du logement de la santé, de la communication et des loisirs.

Les services prennent aujourd’hui une part prépondérante dans le budget des ménages, bien plus importante qu’en 1960 : les loyers tiennent une place croissante, et les prix des autres services ont progressé plus rapidement que ceux des biens. Ce déplacement des dépenses en valeur au profit des services recouvre des évolutions plus complexes sur les volumes consommés.

En résumé en tout cas, les déplacements se sont faits plutôt sur les dépenses de santé et de services (principalement loisirs, et télécommunication), plutôt que les dépenses de transport. Quant aux dépenses liées à l’énergies, après une croissance pendant les années 80, du fait de l’optimisation des performances des sources (moteurs, chauffage et autres), elles se retrouvent proportionnellement au même pourcentage que dans les années soixante dix.

C’est amusant comme les chiffres sont terriblement contraires à la manipulation que l’on fait des gilets jaunes, des bonnets rouges et des blancs bonnets, non ?

On peut décider d’avoir les abonnements pour regarder le foot (autour de 80€ par mois, tous bouquets confondus), plusieurs portables, plusieurs voitures, allez à DisneyLand, et avoir un abonnement Netflix, ou faire d’autres choix.

C’est chouette finalement la démocratie, qui permet au FN de se joindre à la France Insoumise, à Debout la France, pour défendre des valeurs qui les opposaient voici moins de trois ans !

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.