Retraites : En quoi serait-ce scandaleux d’aligner le public sur le privé ?

Classé dans : Accueil, Politique, Société | 0
Etant donné que les salaires sont devenus supérieurs dans le public à ceux du privé depuis trois ans (voire étude de l’INSEE ICI), en quoi serait-ce scandaleux d’aligner les régimes ?

On constate, dans ses dernières lignes du tableau figure 2, qu’un fonctionnaire gagne en ETP (équivalent temps plein) 7% de plus que la moyenne. L’Insee explique que cela est dû au fait que le volume de travail fourni par les agents de la fonction publique est plus important en ETP (sic !)  A l’inverse, les salariés du privé sont payés 2% de moins que la moyenne nationale en ETP. Et cela s’expliquerait par un volume de travail moins important.

 

Il n’y a donc rien de scandaleux à vouloir simplifier et aligner les régimes de retraite des deux secteurs, c’est juste une question d’équité du système, pour préserver notre système solidaire par répartition.
La retraite est calculée sur les 25 meilleures années dans le privé contre 6 derniers mois dans le public … Un système contre lequel je me suis révolté lorsque j’étais adjoint au Maire d’une petite commune, en vain. La réponse fut : « monter un fonctionnaire au maximum de son barème pour lui assurer une bonne retraite, ca n’est peut être pas justifié, peut être pas juste, mais c’est une habitude, c’est comme ça ». Ainsi accordions nous aux frais du contribuables, des coefficients totalement injustifiés, pour acheter la paix sociales de nos territoriaux.
La réforme en préparation va donc globalement dans le bon sens, celui qui met un terme aux différences de traitement et aux privilèges catégoriels qui contribue à monter les français salariés du privé contre ceux qui sont fonctionnaires, territoriaux en particulier.