Petit précis sur les dahus, à l’attention des grand-mères.

Classé dans : Accueil | 0


Tous les ans, pour les fêtes de fin d’année aux sports d’hiver, c’est la même chose.Les grand-mères demandent ce qu’est un Dahu, les petits-marmots s’échinent à leur expliquer, ce qui est pourtant simple à retenir.
Alors moi quand je peux rendre service, c’est avec plaisir. Voici donc un petit précis sur les dahus.


Le dahu est un petit caprin herbivore qui possède une caractéristique formidable d’adaptation à son milieu, et à son espace de vie, le flanc de montagne : il possède deux pattes plus courtes ! On distingue alors deux espèces principales : le dahu lévogyre dont les membres gauches sont plus courts et le dahu dextrogyre dont les membres droits sont plus courts.Les deux espèces ne s’hybrident que très rarement (ce qui pour un esprit adulte est logique, pour des raisons bêtement morphologiques …). Mais lorsqu’il s’hybride, l’animal qui en découle présente la double particularité d’avoir des pattes de tailles différentes entre l’avant et l’arrière, mais aussi entre la droite et la gauche, ce qui le rend particulièrement vulnérable hors contexte équilibrant (voir photo).
le dahu possédant des pattes gauches plus courtes se rencontrerait sur le versant droit, tandis que le dahu dont les pattes seraient plus courtes du côté droit fréquenterait et brouterait le versant gauche.

Particularité de la chasse au dahu.
L’originalité de la chasse au dahu a sûrement fait la renommée de cet animal. La technique est simple et incontestablement logique :
– se terrer derrière un sapin ou un rocher en montagne en attendant l’apparition du dahu
– siffler pour surprendre le dahu, qui, avec son intrépide curiosité, se retournera aussitôt
– ses pattes longues se trouveront alors en amont et les pattes courtes en aval, provoquant ainsi son inexorable chute
– muni d’un sac, du genre d’un sac à patates, c’est à cet instant qu’il faut bondir pour capturer le bestiau (voir illustration).

Voilà de quoi apaiser nos grand-mères.

Ne me remerciez pas, c’est bien normal.

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.

Articles récents de