MA CRÊCHE AU ZAÏRE :

Classé dans : Divers | 0

Le mot crêche signifie originellement « mangeoire pour les animaux« . Par extension, ce mot désigne désormais aussi l’étable, ou la grotte dans laquelle Jésus serait né.

Contrairement à ce que les enfants finissent par croire, « la partie de carte« , « Fernandel« , « Le Ravi« , et encore plus « Le curé » ne font pas partie de la Crêche. Ce dernier étant totalement anachronique, puisque à cette époque, le pays était Juif, Jésus l’étant aussi !

La crêche aurait été inventée par Saint François d’Assise en Italie, au XIIIe siècle avant de se répandre en Provence au début du XVIe. Les premiers santons étant à cette époque de petits personnages, strictement bibliques, faits de papier maché.

C’est à Marseille que la crêche devint privée et Provençale. Très vite les provencaux s’approprient cette tradition étrangère, en remplacant les personnages bibliques par ceux, plus typiques de leur village :

Le Ravi, le voleur d’enfant, la marchande de poisson, les anciens métiers (le remoulaïre, la femme à la cruche d’eau …). Ces personnages sont sympathiques, représentatifs d’une tradition et d’une culture sociétales.

A titre personnel, je fais une crêche que j’ai copiée sur un modèle Zaïrois. Plus épurée, avec des visages sans traits, elle laisse peu de place à la représentation et aux mystères.

Cette petite trinité ne présente pas de Roi Mages, car ils n’existent pas comme tels dans la Bible. Ils ne sont ni rois, ni mages, pas même nommés. Ils auraient été des savants, probablement astronomes, exégètes, étudiant et traduisant les textes en Hébreu en Grec.

steatite_creche_2

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.

Articles récents de

Laisser un commentaire