Le β-myrcène : Bientôt interdit dans les e-liquides ?

Classé dans : Accueil, Divers | 0

Résumé :

Le myrcène est un composé naturel que l’on retrouve dans de nombreuses huiles essentielles alimentaires ou extraits de plante (mangue, cannelle, citronnelle). Il est inscrit dans les constitutants autorisés en tant qu’ingrédient pour les aromes alimentaires, les parfums, les e-liquides et les cosmétiques, et apporte une note végétale, légèrement épicée. La puissante FDA (Food and Drug Administration américaine) vient de retirer 6 composés synthétiques de la liste positive des additifs et substances aromatisantes*, dont le myrcène. Certains étaient déjà limités, mais le Myrcène est un composant que l’on retrouve dans plus de 30% des analyses de e-liquide que nous réalisons au laboratoire. C’est une information importante pour les métiers de la vape, car si elle est confirmée au niveau européen elle posera trois problèmes :

  • la détection du myrcène de synthèse (par rapport au myrcène naturel)
  • sa substitution gustative et proprioceotive
  • l’utilisation dans la formulation des e-liquides des produits qui contiennent naturellement du myrcène, principalement à une époque où la tendance est à la formulation d’arômes naturels ;
    Cette contribution propose une mise au point technico-juridique de la problèmatique soulevée par cette position récente de la FDA (5 Octobre 2018)**.

Abstract

Myrcene is a natural compound occuring in many essential oils or plant extracts (mango, cinnamon, lemongrass) that brings a slightly spicy vegetable note. It is part of the approved components used as additives in food aromas, fragrances, e-liquids and cosmetics
The powerful FDA has just removed 6 synthetic* compounds from the positive list of additives and flavoring substances ** (some were already restricted), including synthetic myrcene.
Benzophenon, Ethyl acetate, Methyl eugenol, Myrcene, Pulegon, and Pyridin)
Some were already restricted, but Myrcene is a component found in more than 30% of e-liquid tests performed in our laboratory.
This information is important for the vape industry because, if confirmed at the European level, it will create three problems regarding:

  • The detection of synthetic myrcene (compared with natural myrcene)
  • Its taste and proprioceptive substitution
  • The use in the formulation of e-liquids of products that naturally contain myrcene, particularly at a time when there’s a growing trend towards the formulation of natural flavors;
    This contribution proposes a technical-legal clarification of the issues raised by the recent position of the FDA (October 5, 2018).

 

Lire l’article complet ICI