Corine Aubert-Boualem : CAB !

Classé dans : Accueil, Divers, Politique | 0

Encore une excellente idée de notre grand intello régional, le député LR du Vaucluse, j’ai nommé : Julien Aubert.

Imposer aux candidats à la naturalisation française de choisir un prénom français « plus adapté à la culture nationale ».

 

« Nous proposons d’imposer à tous ceux qui veulent acquérir la nationalité française (mariage, droit de sol, naturalisation par décret…) de choisir un de leurs prénoms (avec la possibilité lorsqu’il n’y en a qu’un d’y adjoindre un deuxième ou troisième prénom) parmi ceux issus des différents calendriers français, et ceux des personnages connus de l’histoire nationale. Il s’agit ici de manifester son désir d’intégration (pour les adultes) et, pour les enfants de leur permettre, s’ils le souhaitent, de modifier leur prénom usuel en l’invertissant avec un deuxième ou un troisième prénom plus adapté à la culture nationale. »

Waow mon Juju, je te reconnais bien là !

Ainsi mon épouse, belge d’ascendance russe qui pourra choisir Marine au lieu de Natacha, mon beau fils autrichien Jean-Marie plutôt que Kristofer, ou ma Zazou Marion-Maréchal plutôt qu’Elsa !

Ça, ça va les aider à s’intégrer en effet !

Mon beau père, spécialiste de la généalogie, des noms de famille saura te répondre.

Moi je m’en fous, je porte un prénom et un nom de bon français. Je suis blanc aux yeux bleus, chrétien, je suis à l’Office tous les dimanches matin, mon fils est militaire et sert la République, et mes papiers sont en ordre, mais si tu savais mon Julien, si tu savais d’où je viens …

il est fort le Juju dans sa veste rose de Dany Brillant, très très fort !

ps : On me dit en messages privés, que cette idée pourrait n’être adressée qu’à une partie de la population en quête de passeport républicain (ndlr : les individus à prénoms d’origine euh, comment dire, voyons voir, raff, je ne trouve pas le mot. Disons : « non chrétienne »).

C’est vrai mon Juju ? C’est bien çà que tu veux dire ?

Mais à ce compte là, comment doit se prénommer ton épouse, dont Yves Delafon me rappelle – ce que je ne savais pas – qu’elle se prénomme « Sarah Boualem, petite-fille d’une figure de notre pays, Saïd Benaissa Boualam, plus connu comme le bachaga Boualam, Commandeur de la Légion d’honneur à titre militaire », comme mon grand-père @robertpoitou donc ?

Je propose pour Sarah Aubert Boualem, le prénom de Corinne, comme Eric Zemmour le proposait à Hapsatou Sy, dont le prénom était selon lui une insulte à la France.
Ca sonne bien Corinne Aubert Boualem non ? Ça fait « CAB » en acronyme.

Mon épouse Marine Poitou, mon beau-fils Jean-Marie Poitou, et ma belle fille Marion -Maréchal Poitou, c’est bon non ?

Pour mon fils, c’est plus facile, il porte le prénom – Jean-Baptiste – et même les initiales – JBP – de Molière. Tu connais Molière ?

 

Pour le reste, citant une étude jordanienne et au titre de La Défense du bon développement physiologique des jeunes femmes, notre intellectuel propose de « défendre une interdiction de port du voile aux mineures, car cela peut avoir un impact sur le développement physique des petites filles ». Il évoque « une carence en vitamine D », et « une perte de cheveux en cas de port prolongé ».

Alors, si c’est pour éviter une carence en vitamine D, et une perte de cheveux en cas de port prolongé, c’est encore autre chose.

Suivre Frédéric Poitou:

Frédéric Poitou est né à Rouen, et y a fait des études au Conservatoire en musique-études en section piano. Il s'est ensuite orienté vers des études scientifiques où il a obtenu un diplôme d'ingénieur, puis un doctorat en Chimie. Il est Expert Judiciaire en France, en Belgique et à Luxembourg, et agrée par les Institutions Européennes.